Le Gone et le Magnaud n'est pas vraiment une confrérie. Elle est inclassable !
Il s'agit plutôt de joyeux fêtards qui représentent la dualité de notre commune qui setrouve à la frontière de 2 départements, 2 cantons et 2 histoires.

Un peu d’histoire ...

DSCF0869Le Gone et le Magnaud sont apparus lors de Carnaval 23. Accompagnés de PAILLASSOU, ils défilent dans le corso le jour de carnaval.
Ces deux personnages représentent cette double appartenance de coeur à 2 cantons et à 2 départements qui caractérisent les habitants de Saint Pierre de Chandieu.
Autrefois rattaché au département de l'Isère et au canton d'Heyrieux, la commune fait partie aujourd'hui du département du Rhône et du canton de Saint Symphorien d'Ozon.
Le Gone représente l'enfant lyonnais en parler local. Ce nom est encore très usité de nos jours !
Le Magnaud quant à lui, représente l'éleveur de vers à soie. Il habite le Nord Dauphiné.
Les vers à soie nourris par les feuilles du mûrier produisaient la soie de Lyon que filaient les «Canuts».

.. et le "Paillassou" ?

th paillassouLe mannequin est traîné, lancé, éventré jusqu'en fin de parcours vers son ultime destin.
Dressé pour la circonstance près du stade communal, le bûcher est prêt.
PAILLASSOU écoute alors, impassible, la sentence avant d'être jeté dans les flammes.
Il est en quelque sorte le bouc émissaire de tous les malheurs qui se sont abattus sur les habitants durant l'année écoulée. On lui reproche sa fainéantise, sa malhonnêteté, sa goinfrerie et sa débauche.
Et c'est entouré d'un joyeux public qu'il finit carnaval.... jusqu'à renaître de ses cendres l'année suivante.